Histoire des rues du quartier

Histoire des rues du quartier

Petites histoires/anecdotes du quartier : en guise d’introduction…

La carte de Jean VILLARET, 1745-1748 : le hameau implanté sur seulement trois voies. (téléchargeable via geopunt.be)

Cette image d’Auderghem illustre parfaitement les premiers pôles d’intérêt de notre commune : Val Duchesse (1262) et Rouge-Cloître (1368). De Val Duchesse partirent les chemins les plus anciens en direction de Bruxelles ville ou des hameaux avoisinants : Woluwe-Saint-Pierre, Boitsfort, Watermael ; également en direction de son « Vieux Moulin » à Auderghem, ou de sa ferme à Moorsel. Des chemins menant à Boitsfort d’une part et à Woluwe-Saint-Pierre d’autre part, empruntaient la vallée de la Woluwe et se trouvaient souvent entre le dit ruisseau et l’un ou l’autre étang. D’où le nom du centre culturel “Den Dam” : digue “gracht” => Langegracht (Den Dam).

Sur ce réseau routier primitif sont venues se greffer les deux grandes chaussées vers Wavre et Tervueren (1726). Elles ont été les axes d’urbanisation au cours des deux derniers siècles. Les chemins et routes antiques, à l’origine au tracé sinueux et étroit, firent l’objet, au tournant des XIX-XXes siècles, d’importants travaux communaux d’élargissement et d’alignement ; de cette époque date leur aspect actuel. A comprendre dans ces grands travaux publics, le voutement de la Woluwe sous les rues Bassem, du Vieux Moulin, Idiers et Steeno (jusqu’à l’avenue Val Duchesse qui précède le domaine du même nom).

Ces récits n’ont d’autre ambition que de vouloir susciter auprès du lecteur la curiosité et l’envie de les compléter par le biais de leurs propres documents ou anecdotes.

Texte de base de Christian CLAUSS, avec l’aimable collaboration de Théo HALLAUX, Jean-Marie BOSSAERT, Francis Vander Wauven, Frère Roger MALFAIT, et l’ouvrage de référence de Louis SCHREYERS, Auderghem Chemins faisant.

Rue du Verger
Rue de la Pente
Avenue Val Duchesse
Clos du Bergoge
Rue des 2 Chaussées
Rue de la Piété